Célébration du 15e anniversaire de la constitution : « (…)Jean-Pierre Bemba doit être un homme heureux, d’avoir accepté l’unification du pays »(opinion)

18 février 2006 – 18 février 2021, cela totalise exactement 15 ans, jour pour jour depuis que la nouvelle constitution de la République Démocratique du Congo a été promulguée. Si pour beaucoup de congolais, la date semble être banalisée ou carrément ignorée, d’autres trouvent à celle-ci une occasion pour rappeler à l’opinion publique la contribution significative de certains leaders politiques, qui auront tout fait pour arriver à doter le pays de cette constitution.

En effet, votée par référendum à l’issue du dialogue de Sun City en Afrique du Sud, la constitution de la RDC aura été le fruit d’un consensus obtenu entre le pouvoir de Kinshasa et les belligérants sous la facilitation de la communauté internationale. Au-delà de quelques imperfections, la promulgation de la constitution avant l’organisation des premières élections démocratiques et pluralistes, avait démontré le souci de la refondation d’un état de droit et démocratique en RDC ayant caractérisé les acteurs politiques clés de la transition.

Au nombre de ceux-ci, on peut citer en première position l’ancien vice-président de la République Jean-Pierre Bemba Gombo.

L’apport du président national du MLC reste une référence pour le pays, lui qui incarnait un leadership ascendant dans les négociations politiques aux côtés de ses pairs belligérants et négociateurs. Ce n’est pas moi qui le dis, mais c’est ce que pensent beaucoup au sein de l’opinion publique congolaise, du moins ceux qui se souviennent des différentes tractations de l’époque.

« En ce jour du 15e anniversaire de la constitution de la République, Jean-Pierre Bemba doit être un homme heureux , d’avoir accepté l’unification du pays », écrit par exemple M. Patient Tshakala , dans une conversation sur Facebook.

Tout en félicitant le chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo pour qui , « la paternité et la défense de cette constitution lui revient de plein droit », M. Patience Tshakala encourage ce leader politique de ne pas baisser les bras, il doit poursuivre son combat pour le respect de ladite constitution.

Réagissant sur l’éventualité de la révision constitutionnelle tant réclamée par une bonne partie de la classe politique et de l’élite congolaises, M. Patience Tshakala estime que l’article 73 de la loi fondamentale devrait aussi faire partie des dispositions à réviser.

Selon lui, l’on devra ajouter l’incise suivante à l’article 73 : « lorsque l’élection présidentielle n’est pas convoquée dans le délai, l’institution président est réputée démissionnaire ».

Après sa première révision intervenue la veille des élections de 2011, la constitution congolaise mérite à ce jour un toilettage en vue de l’adapter à certaines réalités du pays, notamment le retour au deuxième tour de l’élection présidentielle, la question de la double nationalité, etc.

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

Campagne électorale – Sénat : Serein,le sénateur Valentin Gerengo promet un contrôle parlementaire de qualité

Initialement prévue pour le samedi, la première séance plénière consacrée à l'audition des messages de campagne a eu...

Incapable de redynamiser son parti, Martin Fayulu passe pour un usurpateur qui tente frauduleusement de s’accaparer de Lamuka?

Au moment où tous les leaders politiques sérieux mûrissent patriotiquement la réflexion pour tenter de sauver la RDC...

Liberté de presse : l’UNPC dénonce quelques cas de musèlement dont sont victimes quelques journalistes de médias de Jean-Pierre Bemba dans le grand Équateur

L'on croyait ces pratiques révolues avec l'avènement du nouveau régime, mais les violations de la liberté de la presse contraste bien avec...

ARTICLES SIMILAIRES

Campagne électorale – Sénat : Serein,le sénateur Valentin Gerengo promet un contrôle parlementaire de qualité

Initialement prévue pour le samedi, la première séance plénière consacrée à l'audition des messages de campagne a eu...

Incapable de redynamiser son parti, Martin Fayulu passe pour un usurpateur qui tente frauduleusement de s’accaparer de Lamuka?

Au moment où tous les leaders politiques sérieux mûrissent patriotiquement la réflexion pour tenter de sauver la RDC...

Liberté de presse : l’UNPC dénonce quelques cas de musèlement dont sont victimes quelques journalistes de médias de Jean-Pierre...

L'on croyait ces pratiques révolues avec l'avènement du nouveau régime, mais les violations de la liberté de la presse contraste bien avec...

Sénat : la candidature de Valentin Gerengo validée au poste de deuxième vice-président

Porte-parole des signataires de la pétition ayant débouché à la démission des 6 membres du bureau sortant de...

Formation du gouvernement : conduite par Fidèle Babala, la délégation du MLC et Alliés a été reçue par le...

Les consultations politiques dans la perspective de la formation du prochain gouvernement d'union sacrée de la nation se...

Décès de l’ambassadeur Italien : tout en apportant son témoignage sur l’illustre disparu, Jean-Pierre Bemba présente ses condoléances au...

Des réactions commencent déjà à tomber au sujet du décès ce lundi 22 février 2021 de l'ambassadeur Italien...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!