Les hommages de l’honorable Henriette Wamu à l’honorable Lokondo : « HT.Lokondo restera à jamais dans nos cœurs, dans nos pensées, dans nos débats politiques »

Il faut pleurer avec ceux qui pleurent, dit la Bible. En fidèle servante de Dieu, l’honorable Henriette Wamu Atamina, élue de la circonscription électorale de Funa/Kinshasa et Coordonnatrice de l’Alliance pour la Réforme de la République (A2R), a mis en application cette parole divine en effectuant une visite de réconfort à la famille de l’honorable Henri-Thomas Lokondo Yoka, décédé le 10 mars dernier en Afrique du Sud.
Sur place, cette femme de cœur a, de vive voix, adressé à la veuve et orphelins son message de condoléances.

« Je suis venue rendre hommage à mon grand frère, à mon collègue, à celui qui m’appelait affectueusement ‘Ndoyi’ (Homonyme).
Je suis venue également saluer la mémoire de notre collègue qui prêchait la vérité. Son absence va créer un vide non seulement au Parlement mais également au sein de la classe politique congolaise », a-t-elle signé dans le registre de condoléances.
Pour l’Elue de la Funa et Coordonnatrice de l’Alliance pour la Réforme de la République, Henri-Thomas Lokondo Yoka va beaucoup manquer à ses compatriotes.

« Ndoyi na ngai restera à jamais dans nos cœurs , dans nos pensées, dans nos débats politiques, dans nos réflexions, dans nos controverses, dans nos synthèses, dans nos quêtes du consensus. Lui qui a toujours été l’incarnation de l’apaisement à travers la recherche permanente du compromis et jamais de la compromission. L’honorable Lokondo était un homme de conviction, un homme d’Etat pour qui l’intérêt de l’Etat devait être au-dessus de toute autre considération », a-t-elle souligné.
Pour Henriette Wamu, avec la disparition de celui que ses proches appelaient HTL, « l’Etat congolais vient donc de perdre un de ses plus fidèles défenseurs ». Et très émue, la Grande dame de coeur a conclu son message de circonstance par implorer la grâce divine pour la mémoire de son « Ndoyi »
Il faut souligner que c’est ce lundi que l’honorable Lokondo aura droit à des hommages officiels au Palais du peuple, siège du Parlement, avant le rapatriement de sa dépouille mortelle dans son fief électoral à Mbandaka pour inhumation.

Jean Romance Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC