Insécurité – RDC: le MLC de Jean-Pierre Bemba invite les institutions de l’État à prendre des mesures correctes pour protéger les populations de l’Est

C’est à travers un communiqué signé par l’ancien vice-président de la République et président national du Mouvement de Libération du Congo que cette formation politique s’est dit profondément préoccupé de la recrudescence l’insécurité dans la partie orientale du pays.

En effet, le parti de Jean-Pierre Bemba Gombo note avec « effroi une recrudescence des violences injustifiées » dans les régions du Kivu et en Ituri et appelle en même temps les Congolais à ne pas considérer ces faits comme des faits divers. Dans son communiqué, le MLC estime que cette résurgence des violences met en mal la coexistence entre les communautés et la stabilité du pays.

« Le MLC note avec effroi une recrudescence des violences injustifiées dans les Kivus et en Ituri avec son cortège de morts et de déplacés internes. Outre les attaques barbares des groupes armés, notamment les ADF, les conflits interéthniques de triste mémoire entre les Hemas et les Lendus ainsi qu’entre les Nandes et les Hutus ressurgissent, mettant à mal la coexistence entre communautés ainsi que la stabilité du Pays tout entier. J’appelle les Congolais à ne pas considérer ces violences récurrentes comme des faits divers, Il en va de la survie de notre nation ! J’invite les institutions de l’Etat à prendre les mesures correctes de ces événements pour enfin assurer une protection à notre population, garantir la paix et mettre un terme définitif à ce déferlement de violences », lit-on dans le communiqué parvenu à politiquerdc.net.

Et de de réaffirmer sa compassion légendaire à l’endroit des familles des victimes.
« Je dis toute ma compassion à nos frères et sœurs de cette partie de la République et présente mes sincères condoléances aux familles ».
Cette énième plaidoirie du MLC de Jean-Pierre Bemba Gombo en faveur de la population de l’est mérite d’être soulignée, étant donné l’attitude d’Omerta de la classe politique sur la brûlante et permanente question d’insécurité récurrente dans laquelle vivent les populations de l’Est du pays.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC