Ministère des Mines: Ikoli Yombo Joseph suspendu de ses fonctions de Secrétaire Général du ministère

C’est un nouveau vent qui semble souffler au ministère des mines. Telle Sekhmet souffle le vent du désert, Antoinette N’samba Kalambayi, la Ministre des mines souffle un vent de changement dans son ministère. La Warrior de l’Union Sacrée pour la Nation est résolument engagée à remettre le train minier sur le rail.

Après la notification de Madame Bashizi Chantal Lembo comme Directeur Général entrant du Cadastre Minier et l’injonction à Jean-Félix Mupande d’assurer les affaires courantes jusqu’à la remise et reprise attendue ce 2 juillet, Antoinette N’samba Kalambayi vient de frapper encore fort: le secrétaire général de son ministère est suspendu de ses fonctions et placé sous une action disciplinaire depuis ce 29 juin.

En effet, plusieurs griefs ont été retenus à charge de sieur Joseph Ikoli Yombo. De l’insubordination à des pratiques administratives qui cajolent la magouille, Joseph Ikoli Yombo est à la base, selon la ministre Antoinette N’samba Kalambayi, du dysfonctionnement des Services relevant de l’administration des mines en République Démocratique du Congo :

  1. Avoir refusé d’exécuter l’ordre que j’ai donné concernant la suspension de paiement des primes pour les agents de carrières des services publics de I’Etat de l’Administration Centrale des Mines et de la Division Urbaine du Ministère des Mines, bénéficiaire de l’arrêté Ministériel n°009/M/MIN.FP/2019 du 22/01/2021;
  2. Avoir proposé au Ministre des Mines sortant la mise en place et la commission d’affectation collective des Chefs de Divisions Provinciales des Mines et Géologie du Secrétariat Général des Mines en violation des articles 20, 21 et 72 de la Loi n° 16/013 du 15 juillet 2016 portant statut des agents de carrières des Services Publics de l’État;
  3. Avoir exécuté l’arrêté n°009/ME/MIN.FP/2019 du 22 janvier 2019 portant régularisation Administrative des agents de carrière des Services Publics de l’État de l’Administration Centrale et de la Division Urbaine du Ministère des Mines, sans tenir compte du deuxième paragraphe de la note circulaire n° 002/MIN.FP/YEB/2020 du 12 août 2020 du Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique, adressée aux Secrétaires Généraux de l’administration Publique et Directeurs Généraux des Services Publics de
    l’État;
  4. Insubordination caractérisée à son Chef hiérarchique que je suis, en violation des dispositions du Décret-Loi n°017/2002 du 3 octobre 2002 portant Code de bonne
    conduite de l’agent public de l’État spécialement en ses articles 9 alinéa 1, 4 et article 19;
  5. Avoir transmis au Ministre d’État, Ministre de la Fonction Publique la liste des agents
    non concernés par la situation de régularisation et cela en violation du cadre organique du Ministère des Mines de 2011;
  6. Être à la base du dysfonctionnement des Services relevant de l’Administration des Mines.

M. Joseph Ikoli Yombo a donc ete invité, à présenter ses justifications écrites dans un délai de 20 jours, par la Ministre Antoinette N’samba Kalambayi.

Signalons par ailleurs que la Ministre des mines a aussitôt désigné le Secrétaire Général intérimaire. Le Directeur Mboma Zwabisala, Directeur des Études et Planification a été invité à faire la remise et reprise avec effet immédiat.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC