Le ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention receptionne 756.000 doses du vaccin Johnson &Johnson à Kinshasa

Arrivées depuis ce vendredi soir à Kinshasa, ces nouvelles doses du vaccin Johnson & Johnson ont été réceptionnées par la Vice-ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Mme Véronique Kilumba NKULU. Ce premier lot de ce type de vaccin est composé de 756.000 doses. Et cela dans le cadre de la lutte contre la Covid -19 en République Démocratique du Congo.

Il s’agit du cinquième type du vaccin introduit au pays, à travers le mécanisme « AVAT » mis en place par l’Union Africaine, afin de faciliter l’acquisition des vacins par les Pays Africains.

La cérémonie officielle de la réception de ce vaccin a eu lieu à l’aeroport international de Ndjili, en présence de plusieurs organisations, dont la Banque Mondiale, l’OMS, l’UNICEF, CDC, et le PEV.

Dans son mot de circonstance, la Vice-ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a indiqué que « la santé est une des priorités qui retient l’attention particulière de son excellence Monsieur le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui fait de la vaccination en particulier, son cheval de bataille. c’est pour cette raison que nous lui rendons un vibrant Hommage pour son implication manifeste au profit du bien-être du peuple Congolais « .

Et d’ajouter, « nous sommes heureuse de recevoir 756.000 doses de vaccin anti-Covid-19, de la firme Johnson &Johnson, via le mecanisme (AVAT) de l’Union Africaine.Notre joie s’exprime du fait que ce vaccin est une première allocation sur les 10.000.000 de doses acquises par le gouvernement, à travers le financement additionnel de la Banque Mondiale du mecanisme AVAT ».

Elle a remercié, au nom du Président de la République, du Premier Ministre et à ce lui du Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, la Banque Mondiale, l’Union Africaine, l’UNICEF, l’OMS, ainsi que tous les partenaires qui ont accompagné le gouvernement dans le processus d’achat de ce vaccin.

Mme la Vice-Ministre de la santé a indiqué, que ces doses de vaccin seront utilisées à partir du mois de Novembre, dans les 15 provinces prioritaires à forte ampleur de la Covid-19 sur les 26 que compte le Pays; et va se poursuivre progressivement jusqu’atteindre toute la population, afin de vaincre la pandémie Covid-19.
La Vice-Ministre a conclu son mot, en exhortant le peuple Congolais, à ne plus hésiter à se faire vacciner, à l’exemple du couple présidentiel, qui s’est fait vacciner.

Gaston Bosobe

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC