Christian N’Sengi-Biembe a été désigné par Constant Omari, Président de la Fédération Congolaise de Football Association(FECOFA) en tant que Sélectionneur par Intérim, ce jeudi 08 Août 2019. Il assurera l’intérim de 6 mois.

Directeur technique national depuis le 02 novembre 2018, en remplacement de Joseph Mukeba Mulamba, Christian N’Sengi-Biembe assurera un intérim d’une durée de six mois.

Christian N’sengi-Biembe est détenteur d’une pro-licence international UEFA, équivalent à un doctorat en football et valable partout dans le monde. Né en 1962, cet ancien attaquant de Charleroi en Belgique s’est reconverti en technicien de football, orientant sa carrière plus dans la formation et la détection d’espoirs du football, avec un investissement personnel en faveur du sport-étude. Il a eu sur ses épaules plusieurs joueurs de talents tels que Ilunga Hérita, Chancel Mbemba , Mohamed Mémé Tchité.

Christian N’sengi-Biembe est aussi connu dans le milieu du football congolais, pour avoir été  le géniteur de la sélection U23 de la RDC avant d’être officialisée en septembre 2001 par la Fécofa.

« En nommant Ibenge, nous avons été des précurseurs, avance Constant Omari. Notre modèle a été suivi dans plusieurs pays d’Afrique. Je pense que les entraîneurs locaux réussissent mieux en connaissant la psychologie et la culture du pays. » La Fédération a donc décidé de privilégier la continuité et a demandé au directeur technique national Christian N’sengi-Biembe d’assurer la transition environ 6 mois , a déclaré Constant Omari. Avant d’ajouter: Ensuite, il y aura une évaluation et la Fédération lancera un appel à candidatures si « les résultats ne sont pas probants ».

A titre de rappel , Jean – Florent Ibenge a démissionné de ses fonctions de Sélectionneur de la RD Congo. L’annonce en a été faite par l’intéressé en personne, après une réunion mercredi au siège de la Fédération Congolaise avec Constant Omari. Le président de la Fecofa a également  expliqué le départ de Florent Ibenge

« Après cinq années passées à la tête des Léopards, Florent Ibenge estimait qu’il devait se consacrer uniquement à l’As Vita club », indique Constant Omari. « Je respecte son choix.c’était normal que les choses évoluent », ajoute le patron de la Fédération Congolaise.

Glodie Mungaba