Mesures économiques d’accompagnement de l’État d’urgence sanitaire : plusieurs entreprises laissées-pour -compte par le gouvernement ( tribune)

Coordonnateur de la Dynamique Bemba Président (DBP) et cadre dans une entreprise de la place Jethro Mongoho Engali, dans une tribune parvenue à politiquerdc.net ce jeudi soir, déplore l’insuffisance des mesures d’accompagnement destinées aux opérateurs économiques. Toutefois, il salue les mesures prises par le gouvernement en vue de maintenir le prix bas aux bénéfices des consommateurs. Pour lui, le gouvernement devrait prendre certaines mesures pour sauver des emplois et des entreprises frappées de plein fouet par l’état d’urgence sanitaire déclaré suite à la pandémie du Coronavirus.
Ci-dessous l’intégralité de sa tribune.

Quelques mesures salvatrices ont été prises par le gouvernement, notamment : la suspension de la TVA pour une période de 3 mois ; la disponibilisation de 50 millions de dollars américain débloqué par la Banque Centrale destiné à soutenir les opérateurs économiques distributeurs et importateurs de produits de première nécessité détenant des projets bancables. La mise en place du Fond National de Solidarité Contre le Covid,…

L’action du gouvernement se porte dans sa grande majorité plus sur un équilibre des prix des biens de première nécessité et portant moins d’intérêt sur les nombreux autres secteurs de la vie économique.

La Petite et Moyenne Entreprise peu bancarisée, les Grandes Entreprises en perte de chiffre d’affaires sont très touché par les conséquences économiques de la pandémie du Coronavirus. Le secteur de la restauration , l’enseignement privé avec ses écoles et universités privées, l’hôtellerie, les sites touristiques et pleins d’autres indépendants dans le secteur informel sont des laissés pour compte par le gouvernement de Félix Antoine Tshilombo et Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

La TVA étant exempté au bénéfice du consommateur final est certes louable mais les entreprises qui ont la charge de la collecte de celle ci pour l’état devraient dans le même volet bénéficier d’un allègement sur les charges sociales ou d’impôt en vue de permettre un assouplissement au cours de cette période drastique du Covid19.

Au cas par cas, sur base d’un critérium l’état pourrait suspendre ou réduire leur taux d’imposition pour une période déterminée allant au delà de la période du déconfinement. Parce que disons le les cas de contamination vont augmenter et l’équipe de la riposte prévoit le pic au mois de Juin. D’où il faut réfléchir sérieusement pour que d’ici là des entrepreneurs ne soient pas obligé de mettre des clés à la porte et causer le chômage de nos compatriotes. Une révision du taux d’imposition et la suppression de certaines obligations voulues par l’Etat, constituera un allègement considérable pour les entreprises qui sont dans l’obligation de satisfaire leurs charges contractuelles tout en étant en déficit dû au Covid19.

En étant maître du jeu, l’état congolais devrait peser tel que recommandé aux bailleurs pour les loyers, sur les négociations de reéchelonnement des crédits bancaires concoctés par les opérateurs économiques affectés par le Covid19.

Au final dans ce même contexte, nous recommandons qu’un quart du fond de solidarité initié par le chef de l’état soit affecté :
Au soutien des entreprises citoyennes connaissant une perte en chiffre d’affaire d’au moins 50% au mois d’avril 2020 comparativement au mois d’avril 2019.
Un plan spécifique d’appui aux PME et aux indépendants qui occupe un grand pourcentage des actifs dans notre pays.

La seule fermeture du marché central de Kinshasa regorgeant plus de 20 milles indépendants à un impact considérable sur des millions des ménages qui dépendent de ses petits revenus quotidiens issu de ce secteur.

Si nous constatons une frappe moins forte du covid19 sur la santé de nos compatriotes, les conséquences sur l’économie nationale dans tout le pays et surtout à Kinshasa seront pires si nous ne pensons pas à un plan Marshall pour nous en sortir après le coronavirus.

Des réflexions doivent être menées pour soutenir les entrepreneurs congolais et penser à la formalisation de l’économie car plusieurs sont encore dans le secteur informel par le manque d’organisation de l’Etat.

Tribune de Mongoho Engali

ARTICLES SIMILAIRES

Régime Félix Antoine Tshisekedi : « le peuple d’abord ou la coalition d’abord ? »

Le climat politique ne fait que se détériorer ces derniers temps en République Démocratique du Congo. Et tout porte à croire que...

« L’homme politique congolais est un partisan : c’est le plus grand malheur de la RDC » (Tribune du philosophe François Ndjeka)

"Il faut que l'homme politique congolais quitte le rang de militantisme politique au service des intérêts partisans pour devenir un homme d'État au service...

Propositions des lois de Minaku et Sakata : pour le député Jean-Pierre Tshimanga Buana, « cette réforme vise à renforcer les institutions et non les...

La polémique sur les 3 propositions de loi de Aubin Minaku et Gary Sakata ne cesse d'enfler la toile et d'alimenter les débats dans...

ARTICLES SIMILAIRES

Régime Félix Antoine Tshisekedi : « le peuple d’abord ou la coalition d’abord ? »

Le climat politique ne fait que se détériorer ces derniers temps en République Démocratique du Congo. Et tout porte à croire que...

« L’homme politique congolais est un partisan : c’est le plus grand malheur de la RDC » (Tribune du philosophe François...

"Il faut que l'homme politique congolais quitte le rang de militantisme politique au service des intérêts partisans pour devenir un homme d'État au service...

Propositions des lois de Minaku et Sakata : pour le député Jean-Pierre Tshimanga Buana, « cette réforme vise à renforcer...

La polémique sur les 3 propositions de loi de Aubin Minaku et Gary Sakata ne cesse d'enfler la toile et d'alimenter les débats dans...

RDC : seul l’engagement citoyen du peuple peut deraciner le système AFDL (chronique)

Opérant sous la couverture de certains compatriotes zaïrois et au non de la sécurité du Rwanda, après le pseudo génocide de tutsi de 1994...

19 mai 1960, le parlement belge donne à la RDC sa toute 1ère « constitution » ( Tribune du sénateur Didier...

C'est à travers de ce certificat de naissance signé par le Roi des belges, le Congo (RDC) devint indépendant sans quitter la colonisation. Et...

Vital Kamerhe , l’âne qui bosse pour les autres ( chronique du pr José-Adolphe Voto)

Vital Kamerhe fait l’objet à ce jour d’un procès qui risque de compromettre son avenir politique. L’homme a été pourtant appelé à une haute...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!