RDC. Informateur en français facile( tribune de Wina Lokondo)

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi a désigné le sénateur Modeste Bahati Lukwebo comme informateur. Cependant, cette nomination est interprétée selon la conception de chacun suivant l’entendement de son bord politique. Loin de polémiquer, l’analyste politique Wina Lokondo, se fait la peine d’expliquer en termes simples et dans le contexte congolais, à travers une tribune publiée dans les réseaux sociaux et dont une copie est parvenue à politiquerdc.net, la mission constitutionnelle dévolue à un informateur.

Jml

Ci-dessous l’intégralité de sa tribune.

RDC : Informateur en français facile

La mission de l’informateur est d’obtenir une réponse POSITIVE de la part de plus de 250 députés (la majorité) qui composent l’Assemblée nationale pour la formation du gouvernement.

La question qui lui sera posée par chacun d’eux – ou par « l’autorité morale » de son parti – sera certainement la même : « Que me donnez-vous pour que je vous donne ma voix, pour que je soutienne le futur gouvernement ? ».

L’informateur a 60 jours, d’après la Constitution, pour donner une réponse à chacun. Après, il devra faire rapport sur le nombre des réactions obtenues au Président de la République à qui revient la décision finale : NOMMER le premier ministre (qui formera le gouvernement), en cas de réactions positives de plus de 250 députés, ou DISSOUDRE l’Assemblée nationale dans le cas d’une majorité de réactions négatives (impossibilité d’avoir une majorité) et appeler ainsi à une nouvelle élection des députés nationaux (pour une nouvelle Assemblée nationale).

Wina LOKONDO

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC