RDC/Kasaï central : La SCED dénonce la violation du droit à l’éducation à Kananga

La Société Congolaise pour l’État de droit a fait ce Mardi,13 juillet 2021 à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï central, le monitoring sur le respect des droits à l’éducation et à la santé des enfants.

Parmi le constat fait après ce monitoring, il faut noter la Violation du droit à la santé et à l’éducation des élèves de l’Ecole primaire d’application de Kananga.


Une situation qui prévaut au moment où le Gouvernement de la République, sous le leadership de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, oeuvre pour la promotion de l’éducation scolaire et l’amélioration de la qualité de l’enseignement en Rdc.
Aussi, la Société Congolaise pour l’Etat s’interroge pourquoi, en plein 21ème siècle, les élèves de l’école primaire d’application, située dans les installations de l’Université Pédagogique de Kananga, suivent les cours à même le sol, au vu et au su des autorités provinciales qui ont , en vertu des articles 42 et 43 de la Constitution , l’obligation et le devoir de protéger la jeunesse contre toute atteinte à sa santé et à son éducation, et d’assurer l’enseignement dans le respect des droits de l’homme.

Par le canal de son Directeur Général, le Bâtonnier Dominique Kambala Nkongolo, la SCED dénonce cette situation qui avilit les enfants et méconnaît la dignité des élèves.

B.M.SHAMBA.

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC