Face à la presse à Kinshasa, le Fcc André- Alain Atundu étale la « médiocrité » de la gouvernance de Tshisekedi

Le Front Commun pour le Congo n’entend plus transiger avec les valeurs démocratiques qui semblent en défaillance depuis l’avènement du nouveau régime. Il n’entend non plus cautionner les dérapages orchestrés sous la gouvernance de son allié au pouvoir. l’UDPS/ Tshisekedi devrait ainsi rectifier les tirs. Et André-Alain Atundu a presque tout relevé lors d’un point de presse qu’il a animé le jeudi 17 septembre 2020 à Kinshasa.

« …Bien plus inquiétant, lorsqu’une milice est formée au nez et à la barbe des autorités nationales, en pleine capitale, et qu’au moment où la police la prend en charge pour la réduire, il se trouve des complices dans un corps d’élite de l’armée nationale pour défendre armes à la main ces pourfendeurs de la démocratie et de la liberté , c’est que la République est réellement en danger », en tout cas, la famille politique de Joseph Kabila ne s’explique plus de l’évolution du pays sous la gouvernance de son allié Félix Antoine Tshisekedi.
Devant la presse, l’ancien porte – parole de la majorité au pouvoir et actuellement l’un des communicateurs des premiers rangs du Front Commun pour le Congo, a peint un tableau peu élogieux de la situation actuelle au pays, qui d’après lui, « risque d’enlever à notre démocratie et au leadership du pays, sens et vigueur ».

Outre le démentelement d’une milice en pleine formation à Kinshasa, André-Alain Atundu s’est interrogé sur le sens de l’existence de l’état au regard , notamment des actes illégaux posés à maintes reprises par les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi), le parti présidentiel.

« Lorsque des militants , se prétendant d’un parti au pouvoir, se permettent de percevoir impunément , à l’indifférence bienveillante des Autorités , des taxes aux frontières et de poser des actes de commis de l’Etat, c’est qu’ils ont en tête un projet de doublement des institutions avec l’intention manifeste de remplacer les organes de l’état dans un esprit d’anarchie. Situation pire qu’à l’époque du Parti-Etat où les membres du parti au pouvoir intégraient plutôt officiellement l’Etat. Aujourd’hui, les membres du parti au pouvoir désagrègent l’Etat au risque de rendre la République ingouvernable », a déclaré André-Alain Atundu.

Et ce n’est pas tout. Ce Tout Puissant Communicateur du Fcc a relevé l’anarchie qui caractérise les militants de l’UDPS/ Tshisekedi, qui font la loi au niveau de leur siège à la dixième rue Limete. Ces derniers arrêtent la circulation des paisibles citoyens uniquement pour monter ou descendre leur drapeau du parti.

« Lorsque des militants, se réclamant d’un parti présidentiel, se permettent impunément d’arrêter la circulation parce qu’ils montent ou descendent le drapeau de leur parti, comme si leur parti était une république autonome au sein de la République Démocratique du Congo, comme si la République Démocratique du Congo avait deux emblèmes, c’est qu’il existe un problème de gestion politique . Il faudrait remettre dans l’ordre établi ces personnages dangereux qui ne comprennent rien de l’exigence fondamentale d’un parti au pouvoir : prêcher par l’exemple », déplore André-Alain Atundu , qui trouve donc indispensable de « porter ces faits à la connaissance de l’opinion nationale pour réveiller sa conscience républicaine , au risque d’être complice de ce complot contre la République , la démocratie et la paix sociale ».

Le Fcc est décidé à faire barrage à tout dérapage de l’UDPS/ Tshisekedi !

Par ailleurs, André-Alain Atundu, qui a déclare ne pas se taire face à ce qu’il a qualifié de « l’écroulement programmé de l’Etat démocratique au bénéfice d’un Etat anarchique d’exception pour satisfaire des ambitions personnelles » , précise que le Fcc, sous le leadership de son autorité morale , est décidé à faire barrage à ce dessein apocalyptique contre le Peuple congolais.

Aucune disposition de la constitution n’interdit à un sénateur à vie de briguer un mandat présidentiel

Ce point de presse aura également permis à ce lieutenant de Joseph Kabila de répondre clairement à certains cadres de l’UDPS/ Tshisekedi qui, « au lieu de s’associer au Fcc pour renforcer la synergie d’action au sein de la coalition , en faveur de l’état de droit et de l’Autorité de l’Etat, prennent plaisir à s’attaquer indûment et sans motif valable à Kabila », a-t-on souligné.

« Aux dires de ces personnages : Kabila ne peut se représenter en 2023 avec possibilité de revenir au pouvoir parce que Sénateur à vie. De toute évidence,il ne leur appartient pas de décider de l’avenir du président Kabila, qui relève de sa conscience républicaine et de la constitution , bref de sa seule responsabilité devant sa conscience ». Et donc , pour André-Alain Atundu, « aucune disposition constitutionnelle n’interdit à un ancien président, parce que Sénateur à vie , de se présenter à une élection présidentielle ».

Pour les observateurs de la société, la sortie médiatique de ce faucon du Fcc est un message clair ,non seulement à l’endroit du parti de Félix Antoine Tshisekedi et du président de la République lui-même, mais aussi à l’endroit de l’ensemble de la classe politique, ainsi que du peuple congolais, au regard des enjeux politiques qui se profilent à l’horizon 2023.

Jean Médard LIWOSO

ARTICLES SIMILAIRES

Sud-Ubangi : en séjour de travail dans la région, Jean-Pierre Bemba Gombo a été accueilli ce mardi par la population de Budjala-centre

Comme précédemment annoncé par votre média en ligne, le président national du Mouvement de Liberation du Congo(MLC), Jean...

Sud-Ubangi : Jean-Pierre Bemba a effectué une mission de pacification le lundi dernier dans le secteur de Likimi

En séjour de travail depuis quelques semaines à gemena , chef-lieu de la province du Sud-Ubangi, Jean- Pierre...

MLC – Kinshasa : le député provincial Eddy Iyeli inaugure quelques ouvrages d’intérêt communautaire à Ngiri-Ngiri

Les actions réalisées par cet élu de la capitale dans le domaine social ne sont plus à compter...

ARTICLES SIMILAIRES

Sud-Ubangi : en séjour de travail dans la région, Jean-Pierre Bemba Gombo a été accueilli ce mardi par la...

Comme précédemment annoncé par votre média en ligne, le président national du Mouvement de Liberation du Congo(MLC), Jean...

Sud-Ubangi : Jean-Pierre Bemba a effectué une mission de pacification le lundi dernier dans le secteur de Likimi

En séjour de travail depuis quelques semaines à gemena , chef-lieu de la province du Sud-Ubangi, Jean- Pierre...

MLC – Kinshasa : le député provincial Eddy Iyeli inaugure quelques ouvrages d’intérêt communautaire à Ngiri-Ngiri

Les actions réalisées par cet élu de la capitale dans le domaine social ne sont plus à compter...

Affaire Minembwe : « On n’est jamais minorité chez soi ni majorité chez autrui » (Pardonne Kaliba Mulanga)

L'installation fracassante, mais contestée de la commune rurale de Minembwe continue de provoquer l'averse de réactions à travers...

RDC: le caucus des sénateurs élus de Kinshasa, présente 10 projets de développement de la capitale congolaise

C'est dans l'objectif d'améliorer les conditions des vies des Kinoises et Kinois, qu'un atélier interactif inter-institutionnel entre les...

Assemblée nationale : l’élection du successeur de Jean-Marc Kabund-A-Kabund n’est pas encore à l’ordre du jour

Depuis la défenestration de Jean-Marc Kabund-A-Kabund du bureau de l'Assemblée nationale, le poste de premier vice-président de ce...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!