Assurances – RDC: Alain Kaninda: un novice DG de l’Arca, tueur à petit feu de cet établissement !

La dénonciation parvenue à politiquerdc.net émane d’un fils maison ayant recquis l’anonymat pour sa sécurité personnelle.

A l’en croire, plusieurs griefs sont retenus à charge contre Alain Kaninda – le Directeur général de l’Autorité de Régulation et Contrôle des Assurances, ARCA en sigle – qui serait en train de confondre la gestion son jardin de Ngaliema aux normes professionnelles requises pour le fonctionnement d’une entreprise.

D’après la dénonciation parvenue à votre média en ligne, le nœud du problème porte notamment sur les avancements en grades sans respect des procédures administratives, sollicitation de consultance inexperte et le chevauchement dans les attributions du travail.

Un véritable désordre qui détruit la quintessence de l’Autorité de Régulation et Contrôle des Assurances (ARCA), dénonce -t-on.

Venu de l’Europe, le directeur général de l’Arca serait donc sans expérience en matière d’assurance. Aussi, on l’accuse de ne pas comprendre le rôle exact de l’Arca.

Pour preuve, un contrat mal négocié entre son institution et la DGDA sur les Assurances de facultés à l’importation confierait à M. Bob Bononge du cabinet Caplain aucun apport n’aurait suivi les normes. Il est controversé et désastreux.
En outre, les avancements en grade sans respect de la nomenclature administrative, avec un pléthore qui ne dit son nom se caractérise au sein de cette institution dont le DG Alain Kaninda aurait tribalisé , clanisé et régionalisé son administration, au vu et su de tout le monde.

Pour preuve, M. Kondo – filleul du DG – serait devenu le fondé du pouvoir principal, sautant ainsi 3 grades. Mme Mbilo, épouse de l’ami du DG, serait aussi passée sous directrice en charge des formations de la direction technique; fonction par ailleurs imaginaire que son bénéficiaire ne semble pas maîtriser les ABC des assurances, aurait sauté 4 grades.
Et ce n’est pas tout. Mme Katshungu, proche du DG, aurait sauté 2 grades, elle qui ne comprend même pas les Assurances Automobiles; dénonce la même source.
En ce qui concerne le chevauchement des tâches au sein de l’ARCA, l’on déplore le fait que M. Yamungu, proche de l’épouse de M. kaninda, serait responsable des relations publiques de l’entreprise. Position qui serait dupliquée avec Mme Lukama.

Ces événements se déroulent Pendant que l’ARCA manque des ressources financières pour prendre en charge correctement son personnel.

De quoi interpeller le gouvernement, particulièrement le ministre des finances, à se pencher sur le dossier pour l’intérêt général.

Tous les efforts fournis pour obtenir le son de cloche du DG incriminé se sont avérés sans succès, du moins pour le moment.

Dossier à suivre !

Justin Mbondo Bololo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC