Kasaï central : à son tour, le collectif de la jeunesse Centre Kasaïenne annonce une marche ce vendredi à Kananga

Le collectif des jeunes de la ville de Kananga annonce une marche pacifique de protestation contre l’insécurité récurrente sur la ville de Kananga, chef-lieu de la province du kasai central. Cette marche interviendra quelques jours après celle organisée par un parti politique de l’opposition, Ecide, celles de la Lucha et des forces vives de la société. Cette fois-ci c’est l’ensemble de la jeunesse du Kasaï central qui va se mobiliser pour dire non à l’insécurité qui sévit dans cette ville.

Dans une correspondance adressée à la Maire de la ville, Mami Kakubi Tshikele, le mardi 16 février 2021 dans la soirée, la jeunesse Centre Kasaïenne informe l’autorité urbaine de son intention d’organiser une marche pacifique qui aura pour cibles le commandant de la PNC ville de Kananga et celui des FARDC, considérés comme co-auteurs moraux des vols et viols à Kananga, suite à leur passivité.

Ces jeunes fondent leur démarche sur le pied des articles 23 , 24, 25 et 36 de la constitution de la RDC garantissant la liberté de manifestations pacifiques et libertés d’expression.
Cette manifestation débutera aux environs des 10heures et aura comme itinéraire, la cathédrale Saint Clément en passant par les avenues de la mission, boulevard Lumumba et son point de chute sera la mairie de Kananga, où un mémorandum sera lu et déposé à l’autorité urbaine.

Dans moins de deux semaines, la ville de Kananga a déjà enregistré trois marches pacifiques contre l’insécurité dont deux sauvagement réprimées par la police et une autre bien encadrée par les forces de l’ordre.

Ben Bryant Minga/ correspondant

ARTICLES SIMILAIRES

A travers son nouvel ouvrage : Michel Innocent Peya interpelle la jeunesse africaine

Il reste parmi les écrivains les plus prolifiques du continent africain. Le Docteur Michel Innocent Peya qui vient...

Nord-Ubangi : Deux cas de meurtre en arme à feu à Gbadolite

En pleine application des patrouilles quotidiennes mixtes FARDC-PNC, conformément aux mesures édictées par le Chef de l'État dans le cadre de la...

Menacé des poursuites judiciaires : Kalev Mutond, « Je ne répondrai de la gestion de l’ANR nulle part ailleurs sauf devant le Chef de l’État »

Finalement, l'ex-tout puissant chef de l'agence nationale des renseignements sous le règne de l'ancien président Joseph Kabila Kabange...

ARTICLES SIMILAIRES

A travers son nouvel ouvrage : Michel Innocent Peya interpelle la jeunesse africaine

Il reste parmi les écrivains les plus prolifiques du continent africain. Le Docteur Michel Innocent Peya qui vient...

Nord-Ubangi : Deux cas de meurtre en arme à feu à Gbadolite

En pleine application des patrouilles quotidiennes mixtes FARDC-PNC, conformément aux mesures édictées par le Chef de l'État dans le cadre de la...

Menacé des poursuites judiciaires : Kalev Mutond, « Je ne répondrai de la gestion de l’ANR nulle part ailleurs sauf...

Finalement, l'ex-tout puissant chef de l'agence nationale des renseignements sous le règne de l'ancien président Joseph Kabila Kabange...

Le Réseau des Femmes Élues Provinciales et Locales au chevet de la famille de la députée Malonda Nimi

Membre du REFEPEL, réseau des femmes élues provinciales et locales , la défunte députée provinciale Malonda Nimi a...

Climat des affaires en RDC : un investisseur indien se fait extorquer 75.000$US par le chef de la brigade...

Pierre Masudi - le chef de la brigade criminelle de la Gombe - est au cœur d'un scandale...

Insécurité au Kasaï central : Femmes et société civile bravent la peur à Kananga

Des centaines des femmes et acteurs de la société civile ont bravé la peur pour dénoncer l'insécurité recurrente,...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!