Après une rencontre avec le SYNAPMS, le Ministre de la Santé Jean-Jacques MBUNGANI préoccupé par la situation qui prévaut à l’HGRK ex-Mama Yemo

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Dr. Jean-Jacques MBUNGANI MBANDA et sa Vice-Ministre Mme Véronique KILUMBA, ont accordé une audience, ce lundi 5 juillet 2021, aux membres du Syndicat National des Professionnels, Licenciés, Maîtrises et Docteurs à Thèses en Sciences de Santé (SYNAPMS).

Au cours de leur échange, la délégation syndicale a fait rapport au Ministre de tutelle sur la situation qui prévaut actuellement à l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa, (ex-Mama Yemo).

Une situation très morose consécutive aux multiples problèmes dont fait face cet établissement médical public, à en croire le syndicaliste Franck Ikota :

«(…) Son Excellence Monsieur le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention nous a bien accueilli. Nous lui avons expliqué la réalité dans laquelle se trouve Mama Yemo, dans son ensemble. Rien ne marche dans cette grande institution médicale de la Capitale», a déclaré le Chef de la délégation syndicale.

Et d’ajouter: « De l’administration, en passant par la gestion du personnel et les finances jusqu’à la prise en charge des patients, Mama Yemo évolue dans la cacophonie totale. Il y a du désordre partout. L’hôpital ne peut pas continuer à fonctionner de cette manière comme si l’Etat avait démissionné ».

Au-delà des grèves qui continuent à paralyser pratiquement tous ses services, cet hôpital se trouve aujourd’hui, dans un état de délabrement très avancé.


Toutes les infrastructures médicales devenues vétustes ne reflètent plus l’image de cet édifice public, ont déploré les interlocuteurs de Jean Jacques Mbungani.

De son côté, le Ministre et la Vice-Ministre de la santé ont pris acte du rapport présenté par le SYNAPMS et ont promis de trouver une solution rapide pour remédier à la situation.

Toutefois, Dr. MBUNGANI a rassuré les syndicalistes qu’il va dépêcher une équipe pour vérifier toutes les informations lui transmises et diligenter une enquête sur place.

Car, le plus important est de prendre des dispositions nécessaires pour réhabiliter Mama Yemo, qui faisait jadis la fierté de la ville de Kinshasa. Et pourquoi détruire l’actuel hôpital pour un nouvel établissement hospitalier ultra-moderne sur ce même site, suggèrent certains analystes.

Jean Romance Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC