Pour avoir construit des maisons aux sinistrés de Goma, le musicien Innocent Balume menacé de mort (Asadho)

Dans un tweet qui a défrayé la chronique ce lundi 23 août 2021, le Président de l’Association Africaine des Droits de l’homme (ASADHO), Me Jean-Claude Katende, a surpris plus d’un congolais en dénonçant « les menaces de mort et intimidations à l’endroit de l’artiste musicien congolais, Innocent Balume. Ce bon samaritain a – par patriotisme – mis ses moyens à la disposition de ses compatriotes, notamment en offrant des maisons dignes qu’il a fait construire dans la ville de Goma pour les victimes de l’éruption volcanique de Nyiragongo ». Cette initiative louable n’est pas du goût de tout le monde et lui vaut une averse de menaces et intimidations; ce qui est étrange!

Ainsi, au nom de son organisation, le Président de l’Asadho est-il sorti de son silence pour prendre la défense de ce jeune musicien, invitant au passage tous les congolais de lui apporter tout leur soutien.
Affectueusement appelé par ses fans « Jeune Leader » et de scène « Inoss B, » Ce jeune homme a surpris ses compatriotes en mettant la main dans la poche pour donner un logis à un certain nombre d’habitants du Chef-lieu de la province du Nord-Kivu dont les habitations étaient détruites lors de l’irruption du volcan, le 22 mai dernier.
Au regard de cet acte bienveillant, d’aucuns se demandent qui peut en vouloir à un citoyen congolais exemplaire et généreux pour une action humanitaire en faveur de plusieurs familles et habitants de sa ville natale de Goma, devenus accidentellement sans-abris? On peut ne pas acclamer l’acte, mais il est inimaginable de voir une personne de bien censée s’en indigner jusqu’à en vouloir au jeune musicien, auteur du geste que beaucoup de ses aînés, plus nantis que lui, n’ont jamais osé poser. Toutefois, certaines sources pensent que ces menaces tireraient leur origine de la qualité de son offre. En effet, comparativement aux confortables maisons érigées par Innocent Balume à la population sinistrée, celles construites par le gouvernement de la République aux mêmes fins – par le génie militaire – présentent une pâle figure. Il n’y a pas photo, dit-on! Une explication qui ne tient pas la route, d’autant plus que le gouvernement avait lancé un appel à l’aide pour accompagner ses propres efforts face à ce sinistre. Et comment le gouvernement pourrait être logiquement jaloux d’un citoyen qui n’a fait que soutenir l’action gouvernementale.
Si ces menaces contre Innocent Balume sont réels, elles ne peuvent être que le fait de certains extrémistes et ennemis de la République, cherchant à ternir l’image des autorités de la Rdc, estime les analystes.

Jean-Romance MOKO

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC