Tirant les enseignements du coup d’ État en Guinée-Conakry, Hubert Kabasu Babu suggère des concertations républicaines pour éviter un scénario similaire en RDC »

En réaction après le coup d’État en Guinée-Conakry, le libre penseur et Président du Think Tank « Agir New Congo », Hubert Kabasu Babu Katulondi rappelle d’abord les causes invoquées par la junte militaire guinéenne pour justifier le putsch perpétré contre le Président Alpha Condé, à savoir .


« La gabegie financière, l’instrumentalisation de la justice aux fins politiciennes, le rejet de la démocratie, l’arrogance d’un régime monocratique ». A l’en croire, ces caractéristiques du régime de Alpha Condé ont une certaine similitude avec ce qui se passe en ce moment en Rdc ».
Pour vous en convaincre, l’ancien gouverneur du Kasaï occidental rappelle notamment, « le changement de la majorité issue des élections – fruit de la volonté du peuple – pour obtenir une nouvelle majorité qui a produit un gouvernement illégitime »

Pour éviter une éventuelle reproduction du schéma guinéen en République Démocratique du Congo, Hubert Kabasu Babu en appelle à des concertations politiques en vue d’un changement de cap du régime issu des dernières élections de 2018:
« (…) Au regard du blocage dans le dossier de la Ceni, il faut impérativement une concertation républicaine pour réinventer le système républicain, rétablir la majorité issue des élections et d’avoir un consensus des partis politiques et de différents leaders congolais sur des projets consensuels de développement, aptes d’accélérer la reconstruction du pays », a-t-il conseillé.

JR.Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC