La problématique de la désignation du candidat Commun de l’opposition à la prochaine présidentielle en RDC préoccupe les femmes politiques regroupées au sein de l’Union des femmes de l’opposition pour le changement, L’UFOC en sigle.

Dans une lettre ouverte adressée aux candidats présidents de l’opposition, les femmes politiques de l’opposition soulignent l’importance qu’il y a de procéder rapidement à la désignation du candidat Commun de l’opposition afin de se préparer pour gagner le scrutin présidentiel, car estiment -elles , personne ne peut gagner seul les élections.

« Messieurs les candidats présidents, l’heure est grave, nous vous exhortons à vous rassembler rapidement au tour d’un candidat commun qui va porter le programme commun de l’opposition en vue de remporter les élections du 23 décembre, car personne ne peut gagner seul les élections, le pays est vaste et le temps presse », ont elles écrit.

Et de poursuivre, « Nous reconnaissons que la tâche qui vous incombe de céder au choix d’un seul candidat est ardue, nous vous demandons avec insistance de transcender vos égos.
Le peuple attend de vous un sursaut patriotique . Vous lui avez donné un signal fort au meeting du 29 septembre. Vous avez promis de lui donner rapidement un candidat commun et la réponse de la population était : Eeeeeeh bo trahir biso teee … », Entendez, ne nous trahissez pas.

Le document a été remis aux candidats présidents  ce vendredi soir, au siège du G7 , dans la commune de la Gombe.

Par ailleurs, l’UFOC exhorte les candidats présidents à avoir un regard particulier à la candidature féminine aux législatives nationales et provinciales.

L’UFOC est composée, notamment des femmes du MLC, de l’UNC, de Nouvel élan et d’Ensemble pour le changement.

Kapinga Kabuya