La province du Sud-Ubangi affiche une pâle figure qu’elle ressemblerait à celle d’un parent pauvre. Et ce n’est pas faute d’avoir des ressortissants disposant des moyens aptes à relever les défis auxquels elle est confrontée.
L’une des provinces les plus reculées en terme de développement, le sud-Ubangi est dépourvue de routes de dessertes agricoles, des infrastructures scolaires et sanitaires. Là où elles existaient, la nature a repris ses droits.

Les grandes agglomérations présentent le visage d’un autre âge. La province a été complètement délaissée dans la politique gouvernementale du régime précédent. Et ce, malgré les moyens disponibles.

À son retour dans la province après plus de 10 ans et fort touché de cet état d’abandon, Jean-Pierre Bemba Gombo envisage des actions de développement pour offrir un visage acceptable à cette province, fief naturel du Mouvement de Libération du Congo.

En dépit de sa vision nationale et globale, Jean-Pierre Bemba veut faire de cette contrée la pépinière de ce qu’il entend faire pour le reste de République Démocratique du Congo, le moment venu.

D’où l’idée de réunir toutes les organisations et intelligences locales en vue d’étudier les modalités pratiques pour aller de l’avant.

En effet, après les multiples consultations avec les différentes couches socio-politiques du Sud-Ubangi, Jean-Pierre Bemba a réuni et obtenu à l’unanimité l’adhésion de tous les députés provinciaux – indistinctement de leurs tendances politiques -, la société civile, les ONG de développement et autres personnalités au tour de cette initiative.

Tout indique que rien ne pourra plus bloquer le projet de développement de la province du Sud-Ubangi. Jean-Pierre Bemba Gombo voudrait ainsi bousculer et activer ses réseaux en vue d’obtenir le soutien à son programme de changement dans la province, pour l’intérêt de la population.

Ce ne pas tout, l’ancien vice-président de la République tient également à l’élargissement du *cercle* par la diversité d’adhérents à cette initiative. C’est ainsi que la signature du pacte du développement relatif à cette méga association a été reportée à une date ultérieure, pour donner le temps aux adhérents éventuels.

L’idée de Jean-Pierre Bemba Gombo est de réunir tous ses concitoyens du Sud-Ubangi – peu importe leurs couleurs politiques – autour d’une seule vision axée sur le développement de cette province.

De son point de vue, le tribalisme est un venin qu’il faut rapidement neutraliser au Sud-Ubangi comme ailleurs en RDC. C’est à ce prix que l’on pourra œuvrer dans une totale cohésion, gage du développement .

Jean Médard LIWOSO