Détention prolongée de Mike Mukebayi : épouse enfants alertent l’opinion et envisagent d’initier des actions au pénal contre le juge Deo Lushule

La famille du député provincial Mike Mukebayi ne décolère pas face à l’inexplicable détention prolongée du père de famille.

Elle prévient l’opinion publique contre tout danger qui surviendrait contre l’élu de Lingwala durant cette période où, malgré l’arrêt de sa relaxation rendu par la cour constitutionnelle, sa détention se poursuit au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa( CPRK).

C’est à travers un communiqué publié ce vendredi 28 février et dont une copie est parvenue à politiquerdc.net, que Madame Cocotti Kololo – l’épouse de Mike Mukebayi – dénonce l’obsessionnel refus du premier président de la cour d’appel de Kinshasa – Gombe, Deo Lushule, d’exécuter l’arrêt de la juridiction suprême du pays.

« Aujourd’hui, nous prenons notre courage de femme, en compagnie de nos deux enfants – Mégane Mukebayi et Bradley Mukebayi – pour dénoncer un fait gravissime, à savoir le fait que Déo Lushule (le juge président de la cour d’appel de Kinshasa-Gombe, ndlr) a fait du procès Mike Mukebayi une affaire personnelle, à l’ombre d’une main noire (…) », écrit-elle.

L’épouse de Mike Mukebayi – député et communicateur de Lamuka – alerte à cet effet l’opinion sur les conséquences néfastes éventuelles qui peuvent survenir à son mari à la suite de cette détention , visiblement illégale.

« Nous informons l’opinion que s’il arrivait quelque chose à l’honorable Mike Mukebayi pendant cette prolongation illégale de détention , nous tiendrons pour responsable le premier président de la cour d’appel de la Gombe, Deo Lushule. Par ailleurs, nous envisageons déjà des actions au pénal contre tous ces dénis de justice », a – précisé l’épouse de Mike Mukebayi.

Alors que l’audience de la chambre foraine de la mainlevée était programmée pour ce vendredi, le détenu a été désagréablement surpris d’apprendre que son nom n’était pas repris sur l’extrait de rôle de la journée. C’est une manoeuvre dilatoire destinée à maintenir Mike Mukebayi en taule.

Évidemment, il reste encore en détention et la date de l’audience relative à l’exécution de l’arrêt de la haute cour est toujours inconnue.

l’État de droit prôné par les tenants du pouvoir peine encore à se concretiser.

Rédaction

ARTICLES SIMILAIRES

La grève des agents de la santé commis à la riposte contre la covid-19 se radicalise à Kinshasa

Le personnel de la santé de la ville province de Kinshasa commis à l'équipe multisectorielle de la riposte contre le coronavirus a une fois...

Covid-19 : à quoi auraient servi les 27,3 millions décaissés pour la riposte ?

La coalition au pouvoir a montré ses limites et déficits. Chaque jour qui passe révèle son lot d'insuffisances d'une union incestueuse au sein des institutions....

Covid-19 : impayée depuis 3 mois, l’équipe de la riposte a manifesté sa colère ce samedi à Kinshasa

Le personnel de l'équipe de la riposte contre le Coronavirus broie du noir depuis quelques mois. À bout de patience et malgré le risque...

ARTICLES SIMILAIRES

La grève des agents de la santé commis à la riposte contre la covid-19 se radicalise à Kinshasa

Le personnel de la santé de la ville province de Kinshasa commis à l'équipe multisectorielle de la riposte contre le coronavirus a une fois...

Covid-19 : à quoi auraient servi les 27,3 millions décaissés pour la riposte ?

La coalition au pouvoir a montré ses limites et déficits. Chaque jour qui passe révèle son lot d'insuffisances d'une union incestueuse au sein des institutions....

Covid-19 : impayée depuis 3 mois, l’équipe de la riposte a manifesté sa colère ce samedi à...

Le personnel de l'équipe de la riposte contre le Coronavirus broie du noir depuis quelques mois. À bout de patience et malgré le risque...

Les dames de la fondation Widal ont marché ce dimanche à Kinshasa pour soutenir les actions sociales du sénateur...

Les initiatives de bonne volonté ne manquent pas en RDC, en dépit du climat de détournement et de corruption qui assombrit le tableau de...

Mrg Fridolin Ambongo autorise la reprise des sacréments au sein des paroisses catholiques de son archidiocèse de Kinshasa

C'est dans un message publié ce samedi 27 juin 2020 que Mgr Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa a donné des nouvelles directives d'administration...

Manifestation du palais du peuple : Arrêté par la police, le journaliste Thierry Kasongo Muyumba exige la restitution...

Les organisations citoyennes de la presse congolaise - la Conférence Permanente des journalistes Politico-parlementaires (CPJP), le Réseau des Journalistes Anti-Coupages (REJAC), la Coordination des...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!