Dossier 100 jours : encore un déport de juge de la composition de chambre statuant sur le cas du DG du FONER

Le feuilleton judiciaire autour de l’affaire dite des 100 premiers jours d’urgence du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, livre au public un nouvel épisode.

Il a trait au désistement des juges.
Déjà deux d’entre eux viennent de jeter le tablier. Le dernier à se déporter de la composition est le juge Muteba Fwimbo. Lui comme son prédécesseur, se sont déportés de l’affaire Bamaros – le DG de FONER – suite aux fortes et récurrentes pressions de leur hiérarchie juridictionnelle.

Et le 1er juge président de la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe, le juge Lushule Bashongwa – toujours lui – est pointé du doigt.

En effet, après la déportation du juge Samy Samutondi dans la composition qui doit statuer sur la demande en Appel de liberté provisoire du Directeur Général de Foner, c’est le tour du juge Muteba Fwimbo de se récuser de la même composition.

« (…) En effet, c’est depuis le 20 avril que ladite cause opposant le Ministère Public à l’inculpé Bamaros Lobota a été prise en délibéré en chambre du conseil en appel à la Prison Centrale de Makala pour une décision à intervenir dans les 24 heures.
Alors que la composition y a travaillé d’arrache-pied pour se prononcer dans le délai requis, grande a été la stupéfaction de la composition de constater que Monsieur le Premier Président de la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe voulait lui, imposer sa position comme s’il en était membre; tout cela, contrairement à l’État de Droit qu’a toujours prôné l’actuel chef de l’État, depuis son investiture à la magistrature suprême et au principe de l’indépendance dont doit jouir le juge », écrit le juge Mateba Fwimbo, à travers son courrier adressé le 22 avril au Président du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe.

La Cour de Cassation et le Conseil Supérieur de la Magistrature ont du travail à faire dans leurs rangs pour mettre hors d’état de nuire des juges véreux qui ne favorisent pas l’essor d’un État de Droit en République Démocratique du Congo.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : La journée « hôpital sans médecin » décrétée par le syndicat des médecins du Congo a été suivie ce mercredi 8 juillet à travers...

Le mot d'ordre lancé par le syndicat des médecins du Congo a été respecté dans plusieurs villes du pays ce mercredi 8 juillet 2020....

La grève des agents de la santé commis à la riposte contre la covid-19 se radicalise à Kinshasa

Le personnel de la santé de la ville province de Kinshasa commis à l'équipe multisectorielle de la riposte contre le coronavirus a une fois...

Covid-19 : à quoi auraient servi les 27,3 millions décaissés pour la riposte ?

La coalition au pouvoir a montré ses limites et déficits. Chaque jour qui passe révèle son lot d'insuffisances d'une union incestueuse au sein des institutions....

ARTICLES SIMILAIRES

RDC : La journée « hôpital sans médecin » décrétée par le syndicat des médecins du Congo a été suivie ce...

Le mot d'ordre lancé par le syndicat des médecins du Congo a été respecté dans plusieurs villes du pays ce mercredi 8 juillet 2020....

La grève des agents de la santé commis à la riposte contre la covid-19 se radicalise à Kinshasa

Le personnel de la santé de la ville province de Kinshasa commis à l'équipe multisectorielle de la riposte contre le coronavirus a une fois...

Covid-19 : à quoi auraient servi les 27,3 millions décaissés pour la riposte ?

La coalition au pouvoir a montré ses limites et déficits. Chaque jour qui passe révèle son lot d'insuffisances d'une union incestueuse au sein des institutions....

Covid-19 : impayée depuis 3 mois, l’équipe de la riposte a manifesté sa colère ce samedi à...

Le personnel de l'équipe de la riposte contre le Coronavirus broie du noir depuis quelques mois. À bout de patience et malgré le risque...

Les dames de la fondation Widal ont marché ce dimanche à Kinshasa pour soutenir les actions sociales du sénateur...

Les initiatives de bonne volonté ne manquent pas en RDC, en dépit du climat de détournement et de corruption qui assombrit le tableau de...

Mrg Fridolin Ambongo autorise la reprise des sacréments au sein des paroisses catholiques de son archidiocèse de Kinshasa

C'est dans un message publié ce samedi 27 juin 2020 que Mgr Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa a donné des nouvelles directives d'administration...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!