RDC : le ministre de l’ESU Thomas Luhaka instruit le conseil d’administration des universités et instituts supérieurs d’entrevoir les modalités de rouvrir certains établissements

Bientôt certains établissements d’enseignement supérieur et Universitaire de la République Démocratique du Congo, vont reprendre les activités académiques.

Dans une circulaire adressée au conseil d’administration des universités – ISP, ISTAT et l’AUIPA, Thomas Luhaka – le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire – demande a ce dernier d’examiner les modalités de la reprise des activités académiques dans les provinces qui ne sont pas touchées par la pandémie du coronavirus.

Thomas Luhaka note que « parmi ses modalités, il y a notamment les mesures pratiques à prendre pour garantir le respect des gestes barrières et le nombre de professeurs disponibles localement ».

Suspendues depuis le 23 mars dernier suite à l’état d’urgence sanitaire décrété par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi, les activités académiques pourraient reprendre dans les provinces non touchées alors que d’autres universités dans les provinces touchées sont sous la menace d’une année blanche tel qu’à l’Université de Kinshasa ou les activités ont été suspendues un peu plus tôt suite à la multiplication des revendications du corps académique qui avaient occasionné une série de manifestations des étudiants.

7 de 26 provinces de la République Démocratique du Congo sont touchées par le Covid-19. Le premier cas testé positif a été officiellement déclaré à Kinshasa depuis le 10 mars dernier. La capitale du pays reste par ailleurs l’épicentre de l’épidémie de ce virus mortel. On dénombre déjà plus de 1700 cas testés positifs à travers les 7 provinces touchées par la pandémie. La maladie pourrait atteindre son pic d’ici début juin prochain, a annoncé le docteur Jean-Jacques Muyembe, le coordonnateur du secrétariat technique de la riposte au Covid-19.

Alain St. Bwembia

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC