Covid-19 à Gbadolite : Fausse alerte ou fuite en avant du Gouverneur Izato Nzege ?

Depuis que les cas de Covid-19 ont été signalés en RDC, les controverses apparaissent régulièrement, soit pour contester l’existence même de la maladie, soit sur les modalités de sa prise en charge voire sur le nombre des victimes. Dès l’annonce du premier cas, les contestations ont vu le jour, tout comme les rumeurs d’achat des dépouilles.

Pour des raisons politiques ou financières, certaines autorités politico-administratives de la république démocratique du Congo n’hésitent pas un seul instant de chercher à tout prix à déclarer de cas de covid-19 dans leurs entités. On les prête l’intention d’avoir la mainmise sur les fonds destinés à la prise en charge des malades. Ainsi, en signalant la présence de certains cas dans une entité considérée, l’autorité s’octroie un motif pour justifier les deniers publics reçus du Gouvernement Central dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

Le dernier cas du genre est celui de la province du Nord-Ubangi. Annoncé dans la précipitation par le gouverneur Izato Nzege le 27 juillet dernier à Gbadolite, le cas de la Covid -19 s’est avéré faux, 11 jours après cette annonce fracassante.

Les tests médicaux réalisés à la Clinique Ngaliema l’attestent. À en croire le témoignage du présumé patient atteint de coronavirus, la fiche médicale qu’elle a signée ne renseigne pas une quelconque contamination à la Covid-19.

Le Directeur provincial de l’EPST Nord-Ubangi 1, Alfred Adipepe – c’est de lui qu’il s’agit – affirme que les renseignements et résultats médicaux lui transmis par le laboratoire de la Clinique Ngaliema où il est interné depuis 11 jours déjà, ont plutôt trait aux problèmes respiratoires récurrents.
« Je suis actuellement à Kinshasa où je suis transféré aux Cliniques Ngaliema. J’étais arrivé vendredi vers 21h et je suis venu directement aux cliniques Ngaliema. J’ai subi des examens nuitamment et le matin, un médecin m’a déclaré positif au Coronavirus. Mais ce n’était pas le vrai diagnostic, aujourd’hui à 15h, j’ai reçu une note du laboratoire et celui-ci ne confirme pas le coronavirus », a fait savoir Alfred Adipepe, à travers une interview téléphonique accordée à la presse locale de Gbadolite.

Et pourtant, dans la lettre de son transfert médical établi à Gbadolite, rien de tel n’y est renseigné, à la date du 22 juillet 2020.

« Monsieur Alfred Adipepe est un cardiopathe qui a des problèmes respiratoires », révèle – t – on dans cette correspondance.

Ce témoignage vient corroborer celui de son épouse qui était aussi étonnée qu’indignée de l’annonce faite par le gouverneur Izato Nzege Koloke.

Qu’est-ce qui se cache derrière cette annonce invraisemblable de la Covid -19 au Nord-Ubangi? Une certaine opinion publique, au niveau de la province, pense que le Gouverneur de la province serait probablement entrain fabriquer des justificatifs de fonds alloués à la riposte. Des fonds dont la gestion opaque a été décriée par la jeunesse de Gbadolite et les fédéraux des partis politiques membres du Cap pour le Changement du président Félix Antoine Tshisekedi. Serait-il entrain de brouiller les pistes sur les soupçons de détournement de fonds qui pèsent sur lui ? Le jeune gouverneur du Nord-Ubangi a effectué un remue-ménage à la Division Provinciale de la Santé du Nord-Ubangi dès son retour à Gbadolite le 22 juillet dernier.

Rappelons que le gouverneur Izato Nzege avait auparavant déclaré le 09 avril dernier l’existence de deux cas suspects de COVID-19 à Bili et Karawa, respectivement dans les territoires de Bosobolo et de Businga, avant de récuser sa propre déclaration, quelques heures après.

Emmanuel Momotoy/Correspondant politiquerdc.net

ARTICLES SIMILAIRES

Un groupe des journalistes congolais créé une structure pour l’émergence du Congo

Rassemblement des journalistes pour l'émergence du Congo (Rajec) est sa dénomination.Et , ils sont au total 11 membres...

Kasaï central : Le REFEDEF a formé 18 membres des comités locaux d’alerte en matière de violence sexuelle

Ils sont venus de différentes organisations des promotions de droits de la femme et droit de l'homme, participer à la formation de...

Kasaï Central: le bourgmestre de la commune de Nganza / ville de Kananga est suspendu pour détournement de 500 mille FC

Le maire de la ville de Kananga vient de suspendre SIMON LUBOYA - le bourgmestre de la commune...

ARTICLES SIMILAIRES

Un groupe des journalistes congolais créé une structure pour l’émergence du Congo

Rassemblement des journalistes pour l'émergence du Congo (Rajec) est sa dénomination.Et , ils sont au total 11 membres...

Kasaï central : Le REFEDEF a formé 18 membres des comités locaux d’alerte en matière de violence sexuelle

Ils sont venus de différentes organisations des promotions de droits de la femme et droit de l'homme, participer à la formation de...

Kasaï Central: le bourgmestre de la commune de Nganza / ville de Kananga est suspendu pour détournement de 500...

Le maire de la ville de Kananga vient de suspendre SIMON LUBOYA - le bourgmestre de la commune...

Jean Félix Mupande, l’homme à la tête de la Direction générale du Cadastre Minier est un dirigeant illégitime et...

Les épisodes du feuilleton du Cadastre Minier s'enchaînent les uns après les autres, avec de rebondissements insolites. Après...

Nord-Ubangi : Le Cadre de Concertation Provincial de la Société Civile a remis deux notes de plaidoyer aux autorités...

C'est dans la suite de l'atelier d'analyse de contextes que le Cadre de Concertation Provincial de la Société...

Les jeunes ressortissants de la province du Nord-Ubangi ont observé un sit-in à Kinshasa pour pousser la justice à...

Ils étaient une dizaine ce vendredi 4 septembre 2020 à tenir le sit-in devant la Cour de Cassation à Kinshasa. Les jeunes...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!