Nord-Ubangi : Le Gouverneur Izato Nzege en justice contre les Jeunes leaders de sa province

Accusés d’outrage au gouverneur, dénonciations calomnieuses et imputations dommageables, Patrick Ndomba, Max Nzinga, Olivier Akwaba, Mohamed Akwele et Christophe Tilombe – les cinq jeunes leaders – se sont constitués désormais un collectif dénommé  » Sauvons le Nord-Ubangi : Mouvement du 14 juillet 2020″.
Ainsi, à l’occasion de l’audience de ce mercredi 5 août, ils ont bénéficié du soutien indéfectible de leurs frères et sœurs mobilisés en millier devant la Cour d’Appel de Gbadolite. Scandant des cris hostiles à leur Gouverneur de province Izato Nzege , les manifestants ont interpellé le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi à agir face à leurs désideratas
.

« Félix, papa alobaki le peuple d’abord », entendez : Félix papa avait dit le peuple d’abord. Un cri qui a obligé le président du Tribunal de Grande Instance de Gbadolite Willy Yanza à suspendre et à renvoyer l’audience au 17 août prochain pour raisons de « l’atmosphère et le climat malsain  » qui les empêchent de « bien travailler ». Mobilisés comme un seul homme, les jeunes de Gbadolite ont demandé un procès public à la place de l’Unité de la ville.

L’affaire en introduction de ce jour a été marquée par l’exception soulevée par la partie du gouverneur Izato Nzege, représentée par le collectif des avocats sous la conduite de Me Didier Lokoka, conseiller juridique au gouvernorat du Nord-Ubangi. Exception qui exige la jonction de deux dossiers à savoir RP 5703 RMP 129 MP C/Max NZINGA et RP 5704/CD MP & Izato Nzege C/Max NZINGA et consorts , pour la bonne administration de la justice. Par contre, la partie défenderesse a estimé qu’il ne peut y avoir jonction  » étant donné que les causes et parties de deux dossiers sont totalement différentes ».

Après débat en huis clos, le Tribunal a jugé opportune la jonction de deux dossiers étant donné le chevauchement qui en découle et suite à l’avis favorable du Ministre Public.

Pendant que le tribunal amorçait l’identification des accusés, de l’extérieur, les jeunes du Nord-Ubangi ont crié pour exiger à celui-ci le transfert du procès à la « Place de l’unité » (un endroit qui sert aux meetings populaires de la ville) .

« jeunesse jusqu’au bout » ou encore « le peuple gagne toujours », ce sont là les quelques messages qu’on pouvait lire sur les banderoles.

C’est suite à leur dénonciation et allégations faites le 14 juillet dernier que ce groupe de jeunes est traîné devant le tribunal de Grande Instance de Gbadolite après des interrogatoires musclés quelques jours avant par le service de renseignement au niveau de la province.

D’ores déjà, l’on observe une fuite en avant de l’autorité provinciale tendant à brouiller les allégations formulées par les jeunes du Nord-Ubangi. Le véhicule 4×4 don du président de la République à la province qui avait perdu la mention don du gouvernement à la province l’a retrouvée, les commissaires spéciaux nommés par le gouverneur en violation de l’arrêté du Vice-Premier Ministre ministre de l’intérieur ont été remercié et promus dans d’autres structures provinciales et certains chefs de division suspendus sans respect de procédure ont été réhabilités.

La bataille ne fait que commencer pour les jeunes du Nord-Ubangi qui demeurent dans l’unamité solidaires à leurs cinq leaders.

Emmanuel Momotoy/ Correspondant dans la région

ARTICLES SIMILAIRES

Un groupe des journalistes congolais créé une structure pour l’émergence du Congo

Rassemblement des journalistes pour l'émergence du Congo (Rajec) est sa dénomination.Et , ils sont au total 11 membres...

Kasaï central : Le REFEDEF a formé 18 membres des comités locaux d’alerte en matière de violence sexuelle

Ils sont venus de différentes organisations des promotions de droits de la femme et droit de l'homme, participer à la formation de...

Kasaï Central: le bourgmestre de la commune de Nganza / ville de Kananga est suspendu pour détournement de 500 mille FC

Le maire de la ville de Kananga vient de suspendre SIMON LUBOYA - le bourgmestre de la commune...

ARTICLES SIMILAIRES

Un groupe des journalistes congolais créé une structure pour l’émergence du Congo

Rassemblement des journalistes pour l'émergence du Congo (Rajec) est sa dénomination.Et , ils sont au total 11 membres...

Kasaï central : Le REFEDEF a formé 18 membres des comités locaux d’alerte en matière de violence sexuelle

Ils sont venus de différentes organisations des promotions de droits de la femme et droit de l'homme, participer à la formation de...

Kasaï Central: le bourgmestre de la commune de Nganza / ville de Kananga est suspendu pour détournement de 500...

Le maire de la ville de Kananga vient de suspendre SIMON LUBOYA - le bourgmestre de la commune...

Jean Félix Mupande, l’homme à la tête de la Direction générale du Cadastre Minier est un dirigeant illégitime et...

Les épisodes du feuilleton du Cadastre Minier s'enchaînent les uns après les autres, avec de rebondissements insolites. Après...

Nord-Ubangi : Le Cadre de Concertation Provincial de la Société Civile a remis deux notes de plaidoyer aux autorités...

C'est dans la suite de l'atelier d'analyse de contextes que le Cadre de Concertation Provincial de la Société...

Les jeunes ressortissants de la province du Nord-Ubangi ont observé un sit-in à Kinshasa pour pousser la justice à...

Ils étaient une dizaine ce vendredi 4 septembre 2020 à tenir le sit-in devant la Cour de Cassation à Kinshasa. Les jeunes...
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!