En marge de la Conférence Compact with Africa à Berlin, le Président Felix Tshisekedi a plaidé la cause des économies africaines

Les lampions se sont éteints le vendredi, 27 août dernier sur les travaux de « Compact with Africa » qui a réuni, à Berlin en Allemagne, les dirigeants dirigeants africains et la Chancelière allemande, Angela Merkel.


Cette édition de la Conférence Economique de l’Afrique a permis de dresser le bilan à mi-parcours de la mise en œuvre de l’initiative Compact with Africa, un projet lancé en 2017 par la Chancelière allemande, lors de son mandat en exercice du G20.

La 4ème édition de Compact with Africa aura été marquée par trois importantes allocutions prononcées tour à tour par la Chancelière allemande, Angela Merkel, le Chef de l’Etat et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ainsi que le Président de la République Sud-africaine, Cyrille Ramaphosa.

La chancelière allemande a plaidé pour la relance des économies africaines pendant et après la covid-19 ainsi que pour les investissements dans le domaine de la santé, afin d’accroître la capacité des pays africains à vacciner leurs populations.

Le président de l’Union africaine a fait quant à lui mené un plaidoyer en faveur des économies des pays africains très affectées par les affres de différentes vagues de la pandémie de Covid-19. Il en a ainsi appelé notamment à l’élévation du Fond de DTS à allouer à l’économie Africaine.

Par ailleurs, en plus des vaccins à produire généralement en Afrique, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a également proposé des stratégies thérapeutiques « Made in Africa » pour combattre la covid-19.

Les intervenants ont rendu un hommage appuyé à la Chancelière allemande, Angela Merkel, arrivée fin mandat, pour des loyaux services rendus, en portant l’Afrique au niveau de grandes instances internationales.

JR.MOKOLO

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC