23ème anniversaire du MLC : Raphaël KIBUKA salue le rôle prépondérant du parti de Jean-Pierre BEMBA dans la construction d’un État démocratique en RDC

En marge de la célébration de l’an 23 de l’existence du Mouvement de Libération du Congo (MLC), son Secrétaire National en charge de la Communication et Porte-Parole, le député national Raphaël Kibuka Kia Kiese, a donné de la voix à travers un entretien accordé ce matin à nos confrères de Top Congo FM. Il s’est notamment félicité du parcours et du rôle joué, depuis sa création, par le parti cher au Chairman Jean-Pierre Bemba Combo.
« – Comme un mouvement politico-militaire à sa création, le MLC a participé à la libération du pays de la dérive autocratique vers lequel il était mené après l’espoir né de la recomposition du paysage politique;

  • Le MLC a activement participé à la réunification du pays et au rétablissement de l’autorité de l’État à l’époque où son administration par des forces rivales avait consacré sa partition, et a participé à l’expérience Gouvernementale au sortir de la belligérence ;
  • Le MLC est à l’origine d’une gestion des finances publiques sur la base d’un budget bien ficelé ;
  • Le MLC a contribué à hauteur de 20.000 hommes à la création des FARDC ;
  • Le MLC est l’un des rares partis politiques au monde, à l’instar de l’ANC de Nelson Mandela, à avoir survécu pendant que le Président Jean-Pierre Bemba a passé injustement dix ans en prison à la CPI ;
  • Le MLC s’est battu aux côtés des autres Forces politiques à la construction du consensus grâce auquel une constitution a été mise sur pied ;
  • Le MLC a joué autant que les autres partis, pendant plusieurs années, le rôle de leader et de fer de lance des forces de l’opposition avant notre adhésion à l’Union Sacrée », a-t-il rappelé.
    Et concernant les perspectives d’avenir, l’élu de Mont-Amba, dans la ville-province de Kinshasa, voit en rose l’avenir du Mouvement de Libération du Congo, qui est déjà rangé en ordre de bataille pour les prochaines échéances électorales :
    « En termes d’objectifs, vous savez que l’objectif d’un parti politique étant la conquête du pouvoir, seul ou en alliance avec d’autres forces, le MLC reste engagé dans cette voie. Nous cherchons à gagner les élections en 2023 et que nous puissions diriger ce pays, tout en imprégnant une nouvelle marque de gestion », a indiqué avec optimisme et détermination Raphaël Kibuka Kia Kiese.

Jean-Romance Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC