Visé par une motion de défiance, Augustin Kibassa de nouveau devant les députés nationaux ce mercredi pour boucler la question orale sur le RAM

Dans un communiqué du Bureau de l’Assemblée nationale rendu public ce mardi et signé par son Rapporteur Joseph Lembi, l’on renseigne que le ministre de PTNTIC, Augustin Kibassa Maliba, est invité devant la plénière de la Chambre basse du parlement, prévue ce mercredi 13 octobre 2021, pour répondre aux préoccupations soulevées par les élus du peuple lors du dernier débat général sur la taxe RAM , qui est décriée par la majorité de la population congolaise. Cela après plusieurs reports de la plénière consacrée à cet exercice de contrôle parlementaire.


Hasard de calendrier, ce même mardi, 12 octobre 2021, les députés nationaux membres du Front Commun pour le Congo (FCC) ont déposé au bureau du Président de l’Assemblée nationale une motion de défiance contre le ministre Augustin Kibassa Maliba. Cette motion, qui a déjà réunie 101 signatures, est initiée par le député national Jean-Marie Bulambo Kilosho, conformément à l’article 146 de la constitution et 173 du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale.


Et l’initiateur de cette action de contrôle parlementaire dit avoir été motivé par « l’intérêt supérieur de notre peuple qui est le socle du contrat qui nous unit à ce dernier ».

Et face aux désidératas de la population qui ne jure que par la suppression de la taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM), les analystes se demandent si les députés nationaux de l’Union Sacrée pour la Nation vont-ils protéger le ministre de leur obédience (Augustin Kibassa), dans une espèce de « solidarité dans le mal », comme c’était le cas sous le régime Kabila ?
Dossier à suivre !

JR.Mokolo

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC