En tournée dans son fief de Yakoma, le député Dédé KODORO vulgarise la vision du Chef de l’État et inaugure des ouvrages offerts à ses électeurs

Le député national et Président du Caucus de députés révolutionnaires de l’Union Sacrée pour la Nation, Dédé Kodoro, vient d’effectuer une fructueuse tournée dans sa circonscription électorale de Yakoma, dans la province du Nord-Ubangi.
C’est en digne fils du terroir qu’il a été accueilli triomphalement partout où il est passé, comme Jésus Christ à l’entrée de Jérusalem.
L’élu de Yakoma , Dodo Kodoro, n’est pas allé à la rencontre de ses électeurs les mains vides.
En effet, de la cité de Yakoma en passant par les secteurs d’Abuzi wapinda, le Coordonnateur des élus révolutionnaires de l’Union Sacrée à l’Assemblée nationale a procédé à la remise de plusieurs biens de valeur et inauguré des édifices, construits sur fonds propres en faveur de ses électeurs par la structure qui porte son nom, la Génération Dédé Kodoro (GDK).
Ainsi par exemple, à Abuzi, le bâtiment administratif de ce secteur, en voie de disparition, a été totalement réhabilité, équipé et remis, au nom du Chef de l’État, aux bénéficiaires.
Deux écoles primaires, Yanzo à Yakoma et Bayinga à Bayinga, construites et équipées sur fonds propres du député national Dédé Kodoro, ont été inaugurées.
D’autres actions sociales ont été également posées par cet élu du peuple, au cœur généreux, comme la distribution des pagnes aux mamans veuves, la remise des kits scolaires aux lauréats du TENAFEP, sans oublier des vélos et motos remis aux membres de la GDK.

Faisant d’une pierre deux coups, celui qu’on désigne affectueusement ici comme « l’homme aux actions concrètes », en sa qualité du Coordonnateur des députés révolutionnaires à la Chambre basse du Parlement, a profité de son séjour dans la province du Nord-Ubangi pour sensibiliser la population sur la vision de l’Union Sacrée, incarnée par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Une façon pour lui d’expliquer également à ses électeurs le sens de son combat mené actuellement aux côtés du Chef de l’État.

« Le Président Félix Tshisekedi avait remarqué qu’avec la Coalition FCC-CCH, les choses ne marchaient pas bien dans le pays.
Il avait compris que le pays allait mal, c’est pourquoi il a fait appel aux personnes conscientes de la situation pour l’accompagner dans sa vision de changement du système érigé par le FCC. C’est ainsi que j’étais parmi les personnes qui avaient été contactées pour la mise en place de l’Union Sacrée.
Moi, votre Porte-parole, j’ai été d’ailleurs l’un des piliers qui ont fait basculer la majorité au Parlement en faveur de l’Union Sacrée », a-t-il lancé dans la foule venue l’entendre.

Il faut noter qu’un mémorandum contenant les désidératas de la population lui a été remis. Chemin faisant, il a promis de le transmettre aux autorités compétentes pour des solutions idoines.

JR MOKOLO

ARTICLES SIMILAIRES

ARTICLES SIMILAIRES

Politique RDC